le bonheur est dans nos mains - la chance de vivre dans une époque confortable

Depuis déjà bien longtemps, notre système sociétal et culturel nous entraîne à croire que le bonheur est l'effet d'une accumulation d'avoir. Une situation confortable, un foyer, des vacances extra génial, le dernier portable, la voiture de nos rêves .... Dans cette croyance, nous avons construit un monde où notre sécurité quotidienne est assurée, nous ne manquons de rien, et tout est accessible très facilement. Nous vivons dans une époque de confort qu'il est bon de reconnaître. Regardons la chance que nous avons de vivre à cette époque. Ce confort nous offre des conditions parfaites pour tourner notre regard sur un bonheur plus interieur, profond et moins conditionné. 

un bonheur conditionne par l'exterieur est fragile - le bonheur stable est intérieur

En effet, on peut se poser la question :  Ce confort fait il notre bonheur ? Oui pour un bonheur conditionné. Mais ce bonheur est instable et nous savons tous qu'il peut nous échapper à chaque instant. Nous n'avons aucun contrôle sur l'extérieur et tout peut changer à chaque instant. Admettons que poser son bonheur sur une cause extérieure, sur l'avoir est un manque de sagesse et de discernement.  Alors le bonheur est-il dans nos mains ? Toutes les traditions de sagesse à travers le Bouddhisme, le Christianisme, l'Indouisme nous le répète depuis longtemps. Le bonheur est avant tout intérieur. C'est un état d'être à cultiver au quotidien. 

se sentir bien a l'interieur - la meilleur façon de contribuer a un monde meilleur

Se sentir mal à intérieur est souvent la première cause de méchanceté. Quand nous sommes malheureux ; l'envie, la jalousie, la critique se développent naturellement. Appuyant notre bonheur sur l'avoir et non sur l'être, les occasions d'être malheureux sont infinies. Un tel semble avoir plus que nous, un tel est un obstacle à notre bonheur et ça y est on se défend pour conserver ce précieux bonheur. 

Par contre si on se sent bien intérieurement, on a naturellement envie d'être gentil et compréhensif avec chacun. C'est ainsi que l'on contribue à un monde meilleur. 

donner toute la place a son bonheur - une vie heureuse, un si bel accomplissement

Dans notre culture occidentale une grande place est faite à la bonté, la bonté comme la plus grande chose que l'on peut faire. Bien sûr la bonté, le don est quelque chose de grand. Seulement peut-on être bon et s'occuper des autres si nous ne sommes pas nous même profondément heureux et bien avec nous même ? Il me semble que la félicité profonde et intérieure est la plus grande chose que l'on peut faire. A partir de ce point de paix en nous, nous pouvons si cela est notre chemin, donner avec justesse pour l'autre et pour nous même.